menu
  • services
    Services
  • nos-conseils
    Nos conseils

Prestataire ou mandataire, lequel choisir ?

Prestataire ou Mandataire, lequel choisir ?

L’Association FRANCE ESPERANCE vous propose une offre de service soit en tant que Prestataire soit en tant que Mandataire.

Le service « Prestataire » :

Le service Prestataire propose que l’aide à domicile soit le salarié de l’association. Elle assume toutes les responsabilités de l’employeur :

  • Gestion des bulletins de salaires
  • Gestion des congés payés
  • Gestion des absences
  • Réalisation des documents liés à l’embauche et à la fin du contrat, etc…)

L’association se charge de la gestion de son personnel.

Le service « Mandataire » :

Le service Mandataire propose un contrat de travail entre employeur et employée dans le cadre de la Convention Collective Nationale du Particulier Employeur du 24 novembre 1999. Ce mandat, signé entre le service et l’employeur, définit les droits et les devoirs de chacune des parties, mais ne constitue pas le contrat de travail.

De ce fait, le bénéficiaire est employeur. La personne à disposition est son employée. La prestation est effectuée sous la responsabilité légale de la personne aidée.

L’association intervient en soutien pour l’établissement des différentes obligations du particulier employeur : Contrat de travail, déclaration, suivi. L’ensemble des prestations est alors détaillé dans le contrat de mandat signé entre les deux parties.

Suivant les emplois définis par la Convention Collective :

  • Employée de maison
  • Auxiliaire de vie (aide à la toilette)
  • Assistante parentale (garde d’enfants à domicile)
  • Garde-malade de jour ou de nuit
  • Fin de vie à domicile (prise en charge : réseau soins palliatifs)

La Convention Collective distingue ces différentes fonctions.

Les mises en place peuvent se poursuivre sur une longue période. L’intervention peut se faire, en cas de nécessité, 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24.

Les salariés (es) potentiels sont titulaires soit du Diplôme d’Etat d’Auxiliaire de Vie Sociale (et sont, de ce fait, auxiliaire de vie sociale), soit d’un diplôme du secteur (BEP carrières sanitaires et sociales), CAP service aux personnes, Titre d’Assistant de Vie, d’Employé Familial Polyvalent…), ou ayant validé des Certificats de compétences de l’AFPA. Les salariés (es) doivent posséder une expérience professionnelle significative de plus de 3 ans.

Devis gratuit :

N’hésitez pas à nous contacter : Nous contacter